DJ Kids

L’un des plus grands plaisirs de faire de la route, c’est d’avoir le bonheur d’écouter de la musique pendant des heures. Savourer un, deux ou trois albums de a à z sans interruption ou distraction notable, ça vaut le kilométrage. Lorsqu’on roule en solitaire ou en couple, il y a aussi l’indiscible satisfaction de se taper l’oeuvre intégrale d’un artiste en écoutant la totalité de ses albums un après l’autre (par exemple: redécouvrir et retomber sous le charme de l’entièreté des pièces de Richard Desjardins lors d’un trajet Montréal-Abitibi).

En revenche, le concept DJ on the road est particulièrement plaisant et communicatif lorsque l’on est plusieurs à se trouver au coeur de la bulle roulante. Celui ou celle qui détient le contrôle du iPod en profite habituellement pour créer l’effet de surprise auprès de ses co-passagers, en faisant s’enchaîner l’un après l’autre des vieux classiques (qu’ils soient kitshs, irrésistibles ou de bon goût), des trésors jouissifs et indéclassables, des trouvailles oubliées aussi improbables qu’étonnantes, des plaisirs coupables et bien sûr quelques coups de coeur du moment.

Entre amis, c’est bien. On épate la gallerie avec une playlist touffue et éclectique, incluant quelques nouveautés inédites. Ou alors on se délecte à fouiller dans celles des autres, y faisant du coup des découvertes émouvantes, quétaines, réjouissantes ou même des tounes qui déclenchent la nostalgie.

En famille, c’est aussi l’occasion pour nous, parents, d’en profiter pour poursuivre l’éducation musicale de notre projéniture puisque les enfants sont naturellement friands des escapades sur trame musicale. Chez-nous, lors des trajets longue distance, pas question d’écouter Shilvi ou Henri Dès. C’est la règle, et c’est indiscutable. C’est d’ailleurs en voiture que mes filles ont appris à apprécier Manu Chaos, Aznavour, Les Beatles, Plume, Vian, Rachid Taha et Karkwa.

Cette fin de semaine, pour la première fois, j’ai laissé le contrôle total du iPod aux enfants. Pendant environ 3 heures, elles ont régné en maîtres-DJ pour leur plus grand plaisir… et le mien! Ainsi, j’ai eu droit à un enchaînement incluant Tryo, Amy Winehouse, Morcheeba, Michael Jackson, Coeur de Pirate, Nino Ferrer, Jean Leloup, Martha Wainwright (suivie de Rufus!), The Mammas & The Papas, Camille, Madonna, The Pascale Picard Band, Philippe Katerine et Fred Fortin!

Pour moi, rien ne se compare au bonheur de chanter à fond la caisse avec mes enfants.

***

Si la culture musicale de mes filles reflète inévitablement la mienne, il reste que la leur se façonne aussi en parallèle. Il n’y a pas de Beyoncé ni de Lady Gaga dans mon iPod, mais lorsqu’un ami des enfants a branché le sien pour faire retentir les hits de l’une et l’autre, j’ai été à même de constater que mon aînée connaissait les paroles par coeur et chantait avec entrain…! D’abord étonnée, je me suis ensuite sentie émue. Bien que ces deux chanteuses me laissent plutôt indifférente, j’ai été charmée de voir que les goûts musicaux de ma grande fille outrepassent mon champ de compétence. Où a-t-elle entendu ces artistes, puisque Musique Plus n’est pas disponible sur notre poste de télé et que nous n’écoutons pas les radios commerciales à la maison? Je n’en ai aucune idée, mais la popculture américaine actuelle fait son chemin jusqu’à elle. C’est inévitable et ça fait partie des valeurs d’ouverture et de libre choix que je tente de lui transmettre.

Les parents inculquent un bagage culturel et des valeurs artistiques à leurs enfants. Puis, ceux-ci grandissent et frayent dans la société qui les entoure. Ils sont ensuite libres de puiser où bon leur semble. Et c’est absolument fascinant de les voir se forger leur propre identité à travers l’abondance et l’effervescence créatrice qui s’offre à eux.

Dans 10, 15, 20 ans, j’espère que ce seront elles, mes filles, qui me feront découvrir leur univers musical.

Publicités
Cet article a été publié dans enfants, humeur, jeunes, musique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s